Gorillaz : grooves, animation et conscience sociale

Facebook Gorillaz-Deholm Hewlet

Facebook Gorillaz-Deholm Hewlet

La foule hurlait à pleins poumons dans le Centre Bell, mardi soir, quand Damon Albarn s’est approché au-devant de la scène pour prendre la parole : « Il y a près de dix ans, on lançait Plastic Beach. Ce n’était pas très à la mode de parler de recyclage et de réchauffement de la planète. Cela semble pas mal plus urgent aujourd’hui, n’est-ce pas? »

Par Philippe Rezzonico

Et sous la clameur des 9000 spectateurs présents – dont quelques-uns avaient visiblement pris acte du terrifiant rapport du GIEC portant sur l’environnement -, Gorillaz a interprété la chanson de l’album du même nom pendant que des extraits de presque tous les vidéos présentés dans le concert jusque-là – et de nouvelles images – défilaient sur les écrans.

Lire la suite

Joan Baez: le dernière tournée de la militante

Joan Baez. Photo promotionnelle evenko

Joan Baez. Photo promotionnelle evenko

Joan Baez et ses musiciens, bras dessus bras dessous, savouraient les salves d’applaudissements des 1 800 spectateurs présents à la Maison symphonique avant les rappels, lundi, lorsque l’hymne national américain s’est fait entendre.

Par Philippe Rezzonico

Quelques secondes plus tard, tous étaient agenouillés, mimant ainsi le geste des joueurs de la NFL initié il y a deux ans par l’ex-quart des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick. Et les applaudissements ont redoublé, survolés par des hourras qui fusaient de toutes parts.

Lire la suite

El tornado Shakira en Centro Bell

La tornade Shakira au Centre Bell. Photo Kevin Masur Getty Imagres pour Live Nation

La tornade Shakira au Centre Bell. Photo courtoisie Kevin Mazur-Getty Images pour Live Nation

Il y avait muchas personas, mercredi soir, au Centro Bell. Non, il n’y a pas de fautes de frappe. En fait, j’avais l’impression que tous les latins de Montréal étaient présents au concert de Shakira.

Par Philippe Rezzonico

Peut-être pas tous, mais on entendait causer espagnol bien plus qu’en anglais ou en français pour le retour de la Colombienne après huit ans d’absence. Une artiste que l’on a bien failli ne plus revoir, d’ailleurs.

Lire la suite

Osheaga (Jour 2): l’incroyable retour de Blondie

Photo courtoisie evenko-Pat BEaudry

Photo courtoisie evenko-Pat BEaudry

Blondie! Blondie! Blondie! Blondie! Blondie!

Par Philippe Rezzonico

J’ai fait le saut. Il était 17h35 et j’étais à 30 pieds de la scène de la rivière au Festival Osheaga avec mon pote Stef. Et soudainement, j’entendais la foule réclamer Deborah Harry et ses collègues de Blondie comme s’il s’agissait de Lorde ou de Lady Gaga.

Lire la suite

Osheaga (Jour 1) : Karen, Anne, Lykke… et un retardataire

Même quand Karen O retire sa veste, ce n'est jamais banal. Photo courtoisie evenko-Pat Beaudry

Même quand Karen O retire sa veste, ce n’est jamais banal. Photo courtoisie evenko-Pat Beaudry

Il est courant de voir des écarts stylistiques et quantitatifs dans un festival du genre d’Osheaga, mais rarement trois artistes arrivent à laisser une marque aussi significative que distinctive que ne l’ont fait trois femmes, vendredi, lors de la première journée de la cuvée 2018.

Par Philippe Rezzonico

Karen O, des Yeah Yeah Yeahs, Anne Erin Clark, connue sur le pseudonyme de St. Vincent, et Lykke Li ont, chacune à leur manière, imposé leur présence, leur voix et leur aura de façon remarquable.

Lire la suite

Heavy Montréal (jour 2) : le karaoké de Limp Bizkit à la rescousse

Fred Durst en forme, en voix et en gros mots. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Fred Durst en forme, en voix et en gros mots. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Lorsque Avenged Sevenfold a déclaré forfait pour Heavy Montréal, les organisateurs se sont tournés vers Limp Bizkit qui n’avait pas fait escale en ville depuis 15 ans. Dans les faits, evenko a invité la bande à Fred Durst… et son karaoké.

Par Philippe Rezzonico

Cela a commencé ainsi avant même que ça commence, au fond, avec la piste son de Purple Rain et la voix de Prince. Puis, vêtu de gants rouges, d’un chandail vintage de Bo Jackson période Raiders de Los Angeles, d’un bas de pyjama et d’un chapeau d’armée ou de pêche, c’est selon, Durst a enchaîné avec My Generation, qui n’est pas celle des Who.

Lire la suite

Heavy Montréal (jour 1) : Après Marilyn Manson, le déluge!

Marilyn Manson s'est présenté à Montréal et n'a pas déçu. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Marilyn Manson s’est présenté à Montréal et n’a pas déçu. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

« Après moi, le déluge! », déclarait souvent le roi Louis XV au 18e siècle, modifiant quelque peu les mots de sa maîtresse, Madame de Pompadour (« Après nous, le déluge »). Après Marilyn Manson, le déluge, pourrait-on dire ce matin, au lendemain de la première journée du festival Heavy Montréal en 2018. Comme quoi, d’un siècle à un autre, rien ne se perd, rien ne se crée.

Par Philippe Rezzonico

Remarquez que la présence de Manson était loin d’être acquise, samedi, quelques jours après son forfait pour cause maladie à Toronto. Viendra? Viendra pas? La question était récurrente sur le site de l’Île Notre-Dame, décidément bien trop grand pour ce festival.

Lire la suite

Coupe du monde France-Belgique: les formations de départ

Caricature du Suisse Chappatte basées sur les personnage de Goscinny, Uderzo et Hergé

Caricature du Suisse Chappatte basée sur les personnages de Goscinny, Uderzo et d’Hergé

Depuis la qualification de la France et de la Belgique lors des quarts de finale de la Coupe du monde, tout le monde, évidemment, a fait le lien entre Astérix et Tintin.

Par Philippe Rezzonico

Sauf que personne n’a véritablement établi les forces en présences du match de mardi. Quel sera le onze partant de la France et de la Belgique? C’est uniquement ici que vous le saurez. Il suffit de poursuivre la lecture…

Lire la suite

Comiccon 2018 : une offre de 65 000 $

Une offre de 65 000 $ canadiens pour la naissance de Spider-Man

Une offre de 65 000 $ canadiens a été faite pour l’illustré de la naissance de Spider-Man

Le Comiccon de Montréal n’a cessé de croître depuis sa première présentation il y a dix ans déjà. L’événement qui se tient au Palais des congrès de Montréal depuis hier et jusqu’à dimanche va encore attirer des dizaines de milliers de personnes durant le week-end.

Par Philippe Rezzonico

Avec les célébrités issues du monde de la télévision et du cinéma qui sont des vedettes dans l’univers de la science-fiction, l’apport accru des jeux vidéo et les adeptes du cosplay (qui se déguisent comme les super-héros fictifs), le Comiccon est depuis plusieurs années déjà résolument axé vers un public jeune qui carbure aux films de super-héros sur grand écran (Avengers, Deadpool, Wonder Woman, Black Panther) et aux populaires séries télévisées (Arrow, The Flash, Agent of S.H.I.E.L.D).

Lire la suite

FIJM 2018 : 1, 2, 3, jump! au Saunapolis

Moment de danse obligatoire pour tous avec Jain. Photo Valérie Gay Bessette-Courtoisie FIJM

Moment de danse obligatoire pour tous avec Jain. Photo Valérie Gay Bessette-Courtoisie FIJM

En entrant dans la salle de la rue Sainte-Catherine sur le coup de 21 heures, le niveau d’humidité à l’intérieur m’a semblé aussi élevé que celui à l’extérieur, ce qui n’était pas peu dire. Et au nombre de spectateurs présents sur place, il fallait jouer du coude pour tenter de se frayer un chemin. Il n’y a pas de doute, Jain nous a fait revivre jeudi soir le bon vieux temps du Saunapolis.

Par Philippe Rezzonico

Le Saunapolis, c’était évidemment le surnom donné par les journalistes et les habitués du Métropolis il y a dix ou 15 ans, dès que le système de ventilation se portait pâle. Ce qui se produisait presque immanquablement dès qu’un spectacle affichait complet et qu’il était présenté en période estivale.

Lire la suite