ADISQ 2014 : L’Autre Gala en dix prédictions

La kyrielle de remises annuelles de Félix à l’ADISQ commence, mercredi, avec la présentation de L’Autre Gala à la salle Wilfrid-Pelletier, simultanément diffusé sur les ondes de MusiquePlus et MusiMax (20 heures).

Par Philippe Rezzonico

Les Denis Drolet animeront pour une troisième année d’affilée ce gala qui en est à sa dixième présentation. Au programme, des prestations de Radio Radio, Alexandre Désilets, Les sœurs Boulay et Philippe B, ainsi que 24 remises de trophées.

Lire la suite

Yelle au Corona : Drum n’ Yell

Beck le chante sans cesse. Au fond, on n’a besoin que de deux tables tournantes et d’un micro sur scène. Pour Yelle, un micro et deux batteries font l’affaire, comme on l’a vu mardi soir, au théâtre Virgin Mobile Corona.

Par Philippe Rezzonico

Oui, deux batteries, disposées l’une à côté de l’autre sur une large plateforme installée sur la scène principale. Avec la voix de la Française et ses chansons ludiques et rassembleuses, il n’en fallait pas plus pour assister à l’un des spectacles les plus rafraichissants et sympathiques de l’année.

Lire la suite

Les listes de Frank: Miles en transition

28 septembre 1991. Dans la nuit. Le clignotant rouge de mon répondeur attire mon attention à mon retour à la maison. La voix d’un pote. Légèrement affligée. « Frank, t’es au courant ? Miles est mort! »

Par François Vézina

Vingt-trois ans déjà.

Mon panthéon musical personnel compte plusieurs maîtres mais peu de génies. Parmi eux: Miles Davis.

Lire la suite

Bryan Ferry: le manque d’amour

Bryan Ferry. Photo promotionnelle.

Love Is the Drug, comme on dit. L’amour, c’est l’essence, la passion, la drogue de la vie. Il manquait quelques-uns de ces éléments, vendredi, lors du spectacle de Bryan Ferry au théâtre St-Denis, où le catalogue de titres émérites de Roxy Music n’a pas toujours eu droit au traitement royal qu’il méritait.

Par Philippe Rezzonico

Bryan Ferry n’est pas d’une grande assiduité à Montréal. Il n’en était qu’à son troisième passage depuis deux décennies et à son premier en 12 ans. Vu sous cet angle, la perspective d’assister à un spectacle où plus de 80 pour cent des chansons sont tirées des albums classiques de Roxy Music faisait saliver.

Lire la suite

La jeunesse de Bruce Springsteen – enfin – mise à jour

Bruce Springsteen a célébré son 65e anniversaire de naissance, mardi, mais ce sont ses admirateurs qui ont eu droit à un cadeau de fête, mercredi : les sept premiers albums renumérisés du Boss seront disponibles en coffret CD et en boîtier vinyle le 17 novembre.

Bruce Springsteen The Album Collection Vol. 1 1973-1984 regroupera les albums Greetings From Asbury Park, N.J. (1973), The Wild, The Innocent and The E Street Shuffle (1973), Born To Run (1975), Darkness On the Edge of Town (1978), The River (1980), Nebraska (1982) et Born In the U.S.A. (1984).

Lire la suite

Beyond the Beehive: le triomphe définitif de Ronnie Spector

Ronnie Spector au Rialto. Photo courtoisie Pop Montréal/Dominick Mastrangelo.

Qui est Ronnie Spector, née Veronica Bennett? Des rues de Spanish Harlem où elle a passé son enfance jusqu’à son passage vendredi soir au Rialto pour le festival Pop Montréal, la chanteuse emblématique des girls groups des années 1960 nous a tout dit, tout chanté, tout expliqué, tout nuancé, dans ce qui fut probablement le meilleur survol jamais vu dans une production du genre.

Par Philippe Rezzonico

Film documentaire, musicographie pour la télé, équivalent des VH1 de MTV, Beyond the Beehive est tout ça et sert à montrer la vie, les triomphes et les tragédies de l’interprète des Ronettes dont l’héritage et l’influence auront survécu à toutes les saloperies infligées par son ex-mari, Phil Spector.

Lire la suite

Aznavour : la machine à remonter le temps

Charles Aznavour. Photo d'Archives/Alain Décarie.

Charles Aznavour a réalisé un joli coup double, mercredi, au Centre Bell, pour ce spectacle unique au Québec depuis qu’il a atteint l’âge vénérable de 90 ans. Ce tour de chant devant 7000 personnes aura permis aux spectateurs ainsi qu’à l’auteur-compositeur de remonter le temps.

Par Philippe Rezzonico

Le temps, c’est l’élément central d’un tas de chansons d’Aznavour. Et ce n’est pas d’hier que ses immortelles téléportent l’auditeur dans son passé.

Lire la suite

Comiccon 2014: objectif 50 000 entrées

Le Comiccon a attiré pas moins de 42 000 visiteurs en 2013, ce qui représentait un record pour l’événement annuel. Les organisateurs ne s’en cachent pas : l’objectif pour l’édition 2014 qui se tiendra du 12 au 14 septembre au Palais des congrès est de 50 000 entrées.

Par Philippe Rezzonico

Comment un tel événement qui regroupe des collectionneurs et des amateurs de films et de séries télévisées de science-fiction peut-il être devenu populaire au point d’attirer des foules comme des salon-phares de la culture et de la consommation (salon du livre, salon de l’auto, salon de la mariée, etc.). Pour comprendre le présent, il faut revisiter le passé. Comme dans Doctor Who, donc, entrons dans la cabine téléphonique et retournons en arrière.

Lire la suite

Tom Petty & the Heartbreakers: le grand retour de l’American Boy

Tom Petty & the Heartbreakers. Photo promotionnelle.

Aviez-vous déjà vu Tom Petty sur scène avant son spectacle de jeudi soir au Centre Bell? Si oui, vous l’avez vu – comme moi – dans une autre ville… ou au Forum de Montréal en 1981. Non, je n’y étais pas. Je n’avais pas 20 ans à l’époque et la carrière de Petty et de ses Heartbreakers était jeune.

Par Philippe Rezzonico

Aujourd’hui, Petty est une légende. Peut-être pas pour une large frange du public montréalais – il n’y avait que 8 200 spectateurs au Centre Bell, quand même -, mais assurément aux États-Unis et au Canada anglais. Pas convaincus? En 2010, Petty et ses boys s’offraient un Centre Air Canada bondé avec… Crosby, Stills & Nash en première partie.

Lire la suite

Steely Dan : désormais amoureux des planches

Donal Fagen de Steely Dan. Photo d'archives/Catherine Lefebvre.

Pour un groupe qui a évité la scène durant des décennies, Steely Dan fait du rattrapage depuis quelques années. Son passage mercredi soir au Théâtre St-Denis était son troisième à Montréal depuis 2008 et Walter Brecker n’a peut-être pas tort quand il dit qu’il s’agit peut-être du meilleur band de Steely Dan à avoir jamais foulé les planches.

Tout coulait de source dans la salle de la rue Saint-Denis. Respectant une tradition établie, ce sont les huit musiciens qui accompagnent Brecker et Donald Fagen qui sont venus amorcer le spectacle avec Cubano Chant, ce qui a permis de mesurer le spectre musical de ce groupe qui compte une section de cuivres.

Lire la suite