Les Cowboys fringants: rodéo à Saint-Lazare!

Les Cowboys fringants ont célébré leurs retrouvailles avec leurs fans, samedi soir. Photo Pierre-Luc Daoust.

SAINT-LAZARE – Depuis La tournée montréalaise de 2002 et les escales aux Verres stérilisés, au Petit campus et au défunt Cabaret Music-Hall, je me disais qu’il fallait que je revoie les Cowboys fringants à la source, dans une salle intimiste, entouré d’inconditionnels. Quoi de mieux que le coup d’envoi de la tournée mondiale de l’album Que du vent, samedi soir, au bar Chez Maurice ?

Par Philippe Rezzonico

Ce n’est pas si loin, Saint-Lazare. Environ 45 minutes de Montréal. C’est néanmoins significatif d’aller voir un show des Cowboys dans un lieu où tu roules durant quelques kilomètres sur des routes de campagnes où il n’y a pas d’électricité. Cela fixe l’ambiance.

Lire la suite

Tonnes de flashs : la redécouverte du catalogue de Pag

Treize disques compacts dans le coffret. Ça en fait, des chansons à écouter… On l’a oublié parce que nous n’avons pas eu de nouvel album de Michel Pagliaro depuis 1988, mais il fut un temps ou Pag produisait des albums au rythme d’un ou deux par année.

Par Philippe Rezzonico

Tout Pag, ce Tonnes de flashs ? Pas tout à fait. Le plus ancien enregistrement, le 45 tours de J’ai marché pour une nation, remonte à 1969, tandis que le premier album réédité dans le boîtier remonte à 1971. Or, Pagliaro a commencé à graver des 33 Tours dès 1968.

Lire la suite