FIJM, jour 6: Strunz & Farah: la magie de l’Ailleurs opère au Club Soda

Strunz & Farah ont surtout interprété des pièces de leur dernier opus, Journey Around the Sun. Photo courtoisie FIJM

À leur sixième passage au Festival international de jazz de Montréal (dixit Jorge Strunz), le groupe Strunz & Farah a fait étalage de son immense talent sans tomber dans les excès d’une virtuosité vaine.

Par François Vézina

Jorge Strunz est du Costa-Rica; son complice Ardeshir Farah a grandi en Iran. Il est naturel que leur musique soit empreinte d’influences arabes et carabéennes. Et parce qu’ils sont guitaristes, il est aussi naturel qu’ils y ajoutent une teinte de flamenco et de musique gitane.

Lire la suite

FIJM, jour 6 : soirée de protestation

Billy Bragg a livré son plaidoyer politique mardi soir au Métropolis. Photo courtoisie FIJM/Frédérique Ménard-Aubin

Billy Bragg a livré son plaidoyer politique mardi soir au Métropolis. Photo courtoisie FIJM/Frédérique Ménard-Aubin.

C’était soirée de protestation mardi au Festival international de jazz de Montréal. Mais non, les étudiants n’ont pas envahi la scène, le Britannique Billy Bragg et la Suissesse Sophie Hunger s’en sont chargés comme des grands.

Par Richard Bousquet

Billy Bragg n’est pas le plus assidu à Montréal, mais il a jasé avec son public comme s’ils étaient de vieux chums. Son discours politique a déridé l’assistance à maintes reprises. Un peu trop à mon goût. L’activiste était en verve, si bien que le conteur a pris le dessus sur le chanteur. Pour le rythme, on repassera.

Lire la suite