FIJM, jour 7: Akinmusire ou l’art abstrait de captiver son auditoire

Ambrose Akinmusire et son quintette présentaient leur concert jazz dans la nuit à la salle du Gésu. Photo courtoisie FIJM/Jean-François Leblanc

Captiver un auditoire n’est déjà pas une tâche facile. Y parvenir en interprétant surtout de nouvelles compositions relève carrément de l’exploit. Cet exploit, une des étoiles montantes de la scène jazzistique, le trompettiste Ambrose Akinmusire, et ses amis l’ont accompli lors du concert présenté dans le volet Jazz dans la nuit dans la petite salle du Gesù bien remplie pour l’occasion

Par François Vézina

C’est d’autant plus méritoire car Akinmusire aurait pu facilement se reposer sur les lauriers récoltés après la parution de son excellent When The Heart Emerges, l’an dernier.

Lire la suite

FIJM, jour 7: le tempo de Gianmaria Testa

Gianmaria Testa et ses musiciens ont joué avec le temps au grand bonheur des spectateurs présents au théâtre Maisonneuve. Photo courtoisie FIJM/Denis Alix

Gianmaria Testa s’est excusé de ne pas être venu à Montréal depuis trop longtemps, mais a exprimé qu’il était content de retrouver ses amis. Il en avait plus qu’il pensait des amis dans la salle et ils ne sont pas repartis déçus. Au contraire.

Par Richard Bousquet

En ouverture de spectacle il a repris son Traiettorie delle mongolfiere, tiré de son premier album. Comme pour marquer le temps avant de livrer les chansons de son plus récent disque, Vitamia (Mavie), où justement le temps est au cœur d’une réflexion personnelle et sociale. Mais si «le temps passe et l’âge le suit», comme l’a rappelé le chanteur, mercredi soir, le temps s’est arrêté pendant près d’une heure trente, laissant la place à plein d’images et d’émotions.

Lire la suite