Coupe du monde France-Belgique: les formations de départ

Caricature du Suisse Chappatte basées sur les personnage de Goscinny, Uderzo et Hergé

Caricature du Suisse Chappatte basée sur les personnages de Goscinny, Uderzo et d’Hergé

Depuis la qualification de la France et de la Belgique lors des quarts de finale de la Coupe du monde, tout le monde, évidemment, a fait le lien entre Astérix et Tintin.

Par Philippe Rezzonico

Sauf que personne n’a véritablement établi les forces en présences du match de mardi. Quel sera le onze partant de la France et de la Belgique? C’est uniquement ici que vous le saurez. Il suffit de poursuivre la lecture…

Lire la suite

Comiccon 2018 : une offre de 65 000 $

Une offre de 65 000 $ canadiens pour la naissance de Spider-Man

Une offre de 65 000 $ canadiens a été faite pour l’illustré de la naissance de Spider-Man

Le Comiccon de Montréal n’a cessé de croître depuis sa première présentation il y a dix ans déjà. L’événement qui se tient au Palais des congrès de Montréal depuis hier et jusqu’à dimanche va encore attirer des dizaines de milliers de personnes durant le week-end.

Par Philippe Rezzonico

Avec les célébrités issues du monde de la télévision et du cinéma qui sont des vedettes dans l’univers de la science-fiction, l’apport accru des jeux vidéo et les adeptes du cosplay (qui se déguisent comme les super-héros fictifs), le Comiccon est depuis plusieurs années déjà résolument axé vers un public jeune qui carbure aux films de super-héros sur grand écran (Avengers, Deadpool, Wonder Woman, Black Panther) et aux populaires séries télévisées (Arrow, The Flash, Agent of S.H.I.E.L.D).

Lire la suite

FIJM 2018 : 1, 2, 3, jump! au Saunapolis

Moment de danse obligatoire pour tous avec Jain. Photo Valérie Gay Bessette-Courtoisie FIJM

Moment de danse obligatoire pour tous avec Jain. Photo Valérie Gay Bessette-Courtoisie FIJM

En entrant dans la salle de la rue Sainte-Catherine sur le coup de 21 heures, le niveau d’humidité à l’intérieur m’a semblé aussi élevé que celui à l’extérieur, ce qui n’était pas peu dire. Et au nombre de spectateurs présents sur place, il fallait jouer du coude pour tenter de se frayer un chemin. Il n’y a pas de doute, Jain nous a fait revivre jeudi soir le bon vieux temps du Saunapolis.

Par Philippe Rezzonico

Le Saunapolis, c’était évidemment le surnom donné par les journalistes et les habitués du Métropolis il y a dix ou 15 ans, dès que le système de ventilation se portait pâle. Ce qui se produisait presque immanquablement dès qu’un spectacle affichait complet et qu’il était présenté en période estivale.

Lire la suite

FIJM 2018 : le jazz de tous les continents dans toute sa splendeur

Zakir Hussain, DAve Holland et Chris Potter-Photo Frédérique Ménard-Aubin-FIJM

Zakir Hussain, Dave Holland et Chris Potter-Photo Frédérique Ménard-Aubin-FIJM

A-t-on déjà vu André Ménard aussi élogieux en remettant un prix du Festival international de jazz de Montréal à un artiste de réputation internationale? Pas souvent. L’enthousiasme du cofondateur du festival était aux antipodes de l’humilité avec laquelle le tablaïste Zakir Hussain a accepté le prix Antonio Carlos-Jobim.

Par Philippe Rezzonico

En toute objectivité, les éloges étaient pleinement mérités tant le musicien originaire de l’Inde s’est illustré à la Maison symphonique mercredi, tout comme le contrebassiste anglais Dave Holland et le saxophoniste américain Chris Potter. Cette rencontre du jazz toutes les cultures et tous les continents a dépassé les attentes.

Lire la suite

Herbie Hancock : le passé au présent et le présent tourné vers le futur

Herbie Hancock: un phénomène à 78 ans. Photo Benoit Rousseau-Courtoisie FIJM

Herbie Hancock: un phénomène à 78 ans. Photo Benoit Rousseau-Courtoisie FIJM

Herbie Hancock aura droit à un coup de main de Thundercat pour son prochain disque à paraître sous peu. D’ici là, le public montréalais a pu voir les deux artistes s’exprimer sans retenue, lundi soir, au Festival international de jazz de Montréal, dans ce qui a été vraisemblablement le meilleur programme double jusqu’ici.

Par Philippe Rezzonico

En cette période caniculaire – un record de 1963 a été battu à Montréal lundi avec un mercure de plus de 35 Celsius -, des centaines de spectateurs présents à la salle Wilfrid-Pelletier étaient en tenue estivale.

Lire la suite

FIJM 2018 : jazz exploratoire, jazz classique

Le trompettiste Terence Blanchard-Photo courtoisie FIJM

Le trompettiste Terence Blanchard-Photo courtoisie FIJM

Jeune, Terence Blanchard a été influencé par l’œuvre de Miles Davis, comme tant d’autres trompettistes. Je n’ai pas cessé de songer à Davis, dimanche, durant le concert de Blanchard et de son E-Collective, au Monument-National. Je me disais que si Miles était vivant et en santé en 2018, il nous aurait peut-être offert ce genre de prestation.

Par Philippe Rezzonico

Même en 2018, ça m’intrigue toujours un peu quand je vois un ordinateur placé au-dessus d’un clavier. Surtout quand le clavier en question est celui de la tête d’affiche. A 56 ans, Blanchard était vêtu de couleurs vives (pantalons orange) et portait des baskets et une veste de cuir. Un style coloré pour le musicien originaire de La Nouvelle-Orléans, cela s’explique.

Lire la suite

FIJM 2018: cuivres, cuivres, cuivres!

Dee Dee Bridgewater: en voix, en feu et en passion. Photo Victor Diaz Lamich-FIJM

Dee Dee Bridgewater: en voix, en feu et en passion. Photo Victor Diaz Lamich-FIJM

L’histoire s’est répétée des dizaines de fois au cours des ans. N’importe quelle soirée en couverture sur le site du Festival international de jazz de Montréal peut devenir une thématique.

Par Philippe Rezzonico

Vendredi, c’était l’Amérique planante de Ry Cooder, celle, incendiaire, de John Medeski et de Marc Ribot, et celle, dansante au possible, de Boulevards. Samedi, la dominante se voulait plus instrumentale, pourrait-on dire, en raison des prestations de Davina and the Vagabonds, de Dee Dee Bridgewater et du Spanish Harlem Orchestra.

Divine Davina Lire la suite