Salomé Leclerc : entre le calme (magnifique) et la tempête (maîtrisée)

Photo courtoisie Francos/Frédérique Ménard-Aubin

Photos courtoisie Francos/Frédérique Ménard-Aubin

Si vous êtes abonnés à Facebook, il est possible que vous ayez vu passer depuis trois semaines le contenu publicitaire de Salomé Leclerc, où elle disait : « Je m’en vais me perdre sur un lac pour les prochains jours. J’espère que la pêche sera bonne. Je pose ça ici et au retour, je mets le cap sur le 18 juin. On se retrouve à l’Astral pour les Francos de Montréal. Yo ».

Par Philippe Rezzonico

L’annonce virtuelle a peut-être permis de grossir le volume d’amateurs qui était très imposant dans la salle de la rue Sainte-Catherine mardi soir, mais il était inutile dans mon cas. J’avais entouré la date du calendrier depuis l’annonce du concert.

Lire la suite