Trente ans de plaisir et de passion (1986-2016)

Hebdo LavalCela a commencé dans le plus total anonymat : une chronique de quartier rédigée par un inconnu pas illustre dans un hebdomadaire de l’île Jésus, diffusée lors d’un lundi glacial, le 7 janvier 1986. Chronique pas vraiment logée dans les premières pages non plus…

Par Philippe Rezzonico

Seul l’auteur de ces lignes et sa mère ont probablement lu ce texte rémunéré pour une bouchée de pain. Qu’importe, il y en a eu d’autres. Puis, d’autres médias, d’autres assignations, une foule de couvertures, des dizaines de voyages, des milliers de textes et quelque chose qui ressemble à une carrière, trente ans plus tard.

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans (26): pas de billet pour les Spice Girls (1998)

Les Spice Girls en 1998. Photo promotionnelle de l'époque

Les Spice Girls en 1998. Photo promotionnelle de l’époque

Dans notre métier, il y a des groupes ou artistes pour lesquels nous avons peu ou pas d’affinités, mais il ne faut jamais négliger leur potentiel quand vient le temps de faire un bon papier. C’était le cas pour les Spice Girls en 1998, alors que le groupe pop féminin s’apprêtait à entreprendre sa première tournée américaine.

Par Philippe Rezzonico

Si les ventes du premier disque ne suffisaient pas à m’en convaincre, un passage à Londres au printemps de cette année-là a effacé tous mes doutes. Les filles étaient partout, notamment à l’émission Top of the Pops, où elles avaient défoncé l’audimètre. Bref, pas de discussion. Il fallait couvrir le premier spectacle prévu en sol nord-américain, à West Palm Beach, avant que les girls arrivent à Montréal.

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans (27): Freddy est un fieffé imbécile (2001)

Tom Green dans Freddy Got Fingered. Photo de production

Tom Green dans Freddy Got Fingered. Photo de production

J’aime rigoler. J’ai un rire assez particulier, dit-on. Les collègues de La Presse canadienne sont probablement ceux qui l’ont entendu le plus souvent en 30 ans. Et j’adore pas mal tous les genres d’humour. Mais parfois, certaines comédies provoquent l’effet inverse de celui escompté. Freddy Got Fingered est du nombre.

Par Philippe Rezzonico

La « comédie » hollywoodienne a été produite, scénarisée et réalisée par Tom Green en 2001, quand il était en couple avec Drew Barrymore, qui avait d’ailleurs un rôle dans le film. Green s’était décerné le rôle-titre, celui de Freddy, un jeune homme dont le quotient intellectuel est inférieur à celui du taux d’alcoolémie (0,05) toléré sur nos routes. On imagine que personne d’autre que lui n’aurait voulu le camper.

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans (28) : bordel à la Fête nationale (1999)

André Fortin et Les Colocs. Source YouTube

André Fortin et Les Colocs. Source YouTube

Les célébrations de la Fête nationale du Québec sont toujours une source de fierté et de plaisir pour des millions de Québécois. Pour la majorité d’entre eux, le spectacle musical d’importance proposé le soir de la Saint-Jean dans leur région est le point culminant de la journée de festivités.

Par Philippe Rezzonico

D’un point de vue journalistique, la perspective est différente. Et ce, pour quelques raisons. La première, c’est bien sûr la formule plutôt répétitive. Quand tu as couvert deux ou trois spectacles d’importance à Montréal, Québec ou Laval, tu as un peu beaucoup fait le tour du jardin.

Lire la suite

Sylvain Cormier : Notre maître à tous

Photo FB de Sylvain Cormier

Photo FB de Sylvain Cormier

La première rencontre est survenue en 1993, dans le sous-sol de l’église Immaculée-Conception où se tenait l’un des Rockabilly Jam mis sur pied par Nathalie Lavergne. Ça tombait sous le sens, pour deux fanas de rock n’ roll des racines comme nous.

Par Philippe Rezzonico

Mais encore fallait-il le repérer, Sylvain Cormier, dans cette faune de types au look « T-Birds » et de filles vêtues comme nos mères, quand elles étaient jeunes. Je ne l’avais encore jamais vu en personne ou en photo. Le Devoir était chiche, rayon photos, de ses collaborateurs. Aujourd’hui encore…

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans (29) : Spectacle pour un homme – presque – seul (2004)

Gary U.S. Bonds/Photo promotionnelle

Gary U.S. Bonds/Photo promotionnelle

Quand on songe à la musique festive du début des années 1960, le nom de Gary U.S. Bonds vient d’emblée à l’esprit avec les Quarter To Three, New Orleans, School Is Out et autre Twist Twist Senora. Balayé comme tant d’autres par l’invasion britannique, Bonds s’était offert un joli retour au début des années 1980.

Par Philippe Rezzonico

Coproduit par Bruce Springsteen et Steven Van Zandt qui le vénèrent, l’album Dedication (1981) avait ramené Bonds à l’avant-plan avec la chanson-titre, l’excellente This Little Girl – écrite par Springsteen – et autres Jole Blon. On a de bons souvenirs d’un spectacle au défunt Club Soda à cette époque, d’ailleurs.

Lire la suite

Ornette Coleman (1930-2015): l’univers singulier d’un homme libre

Ornette Coleman, dont le décès a été annoncé jeudi, raconta un jour cette anecdote. Invité à un congrès d’une association d’architectes, il joua pendant 10 minutes afin d’illustrer un débat portant sur la Beauté et la Laideur. « On m’a dit que je représentais la Laideur », se rappela-t-il.

Par François Vézina

Bien des décennies plus tard, bien peu oseraient aposer ce qualificatif à la musique du saxophoniste. Bien sûr, elle continue d’échapper aux canons de la Beauté, mais comment rester de marbre à l’écoute de Lonely Woman ou de Broken Shadow ?

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans

Trente moments en 30 ans, où vibrer au son de la musique. Photo Marc Tabouret.

Le 7 janvier 2016 coïncidera avec le 30e anniversaire de la parution du premier texte journalistique professionnel rémunéré de l’auteur de ces lignes. Enfin… Journalistique, parce que publié dans un journal. Professionnel, quoique, avec seulement trois jours de métier… Et rémunéré, bien sûr, au tarif de pigiste d’un hebdomadaire des années 1980. Mais bon. Il faut un avant et un après : la ligne de démarcation, elle est là.

Par Philippe Rezzonico

La signature du type avec le nom de famille italien au double « z » parue dans l’Hebdo de Laval allait ensuite être reproduite des milliers de fois dans trois hebdomadaires, autant de sites web, deux quotidiens montréalais et tous les autres au Québec par le biais d’une agence de presse. Sans compter les collaborations à la télévision et à la radio. Faste, tout ça. Célébrons.

Lire la suite

Richard Legault 1972-2015 : Bye-bye mon brave

Richard Legault. Photo tirée de Facebook

« Salut Philippe, je suis MontrealConcerts! Accepterais-tu de répondre à mon Questionnaire Concerts? Je publie ça sur mon site web. C’est un bel exercice. Merci d’avance! »

Par Philippe Rezzonico

Tu n’as jamais douté, n’est-ce pas Richard? En dessous de ton paragraphe d’introduction dans mon in-box Facebook, il y avait déjà les questions dudit questionnaire. L’approche nette et directe et le contact virtuel – avant que l’on se serre officiellement la main – étaient des éléments parmi tant d’autres qui définissaient bien ta personnalité.

Lire la suite