Les 51èmes de Frank: la machine infernale du Dr. Argue

 

Darcy-Infernal MachinesSi la Société secrète du compositeur Darcy James Argue avait pensé passer encore inaperçue après la parution de son premier album enregistré en studio, c’était raté.

Par François Vézina

C’était raté parce la machine infernale du docteur Argue récolta une nomination aux Grammy et une autre aux Juno.

Lire la suite

Le palmarès de Frank: les Vigeant 2016

Fred Hersch-Sunday NightMalgré les aléas de la distribution qui, à l’exception de quelques maisons actives comme ECM, obligent souvent le jazzophage à chercher les albums qui l’intéressent sur l’internet, la musique improvisée ne s’est pas trop mal portée en 2016.

Par François Vézina

En voici mon palmarès personnel nommé «les Vigeant» en l’honneur du pote qui m’a fait découvrir le jazz.
Lire la suite

Les 51èmes de Frank: le coeur pour s’indigner

ambrose-heartLe trompettiste Ambrose Akinmusire, bref compagnon de route de Steve Coleman, n’a pas fait mentir le proverbe «Tout vient à point pour celui qui sait attendre».

Par François Vézina

Akinmusire a patienté plus de trois ans après avoir obtenu le prestigieux prix Thelonious Monk avant de signer son premier contrat avec une maison de disques importante. Un long intervalle mis à profit pour muscler son jeu et amener son style à maturation.

Lire la suite

Les 51èmes de Frank: Rauque and roll

adams-pullen-vanguardUn vent de folie enfièvre le Village Vanguard en ce soir d’août de 1983. La tempête est déclenchée par l’un des plus beaux quatuors des années 1980: celui qu’animaient deux musiciens qui se sont connus et appréciés chez Charlie Mingus: le saxophoniste George Adams et le pianiste Don Pullen.

Par François Vézina

Choix du producteur de l’album? Ordre choisi par Adams et Pullen lors du concert? Quatre pièces ‑ chacune dépassant les 13 minutes ‑ figurent au programme.

Lire la suite

Les 51èmes de Frank: l’art de siffler dans la meute

muhal-blu-blu-bluA la fois concertant et déconcertant, cet album s’inscrit fort bien dans la lignée de l’oeuvre de Muhal Richard Abrams, un compositeur qui aime faire éclater les conventions pour créer un univers bien personnel tout à fait captivant.

Par François Vézina

Oeuvre concertante, car le compositeur met en son un fougueux dialogue entre un instrument et sa grande formation. Oeuvre déconcertante, car l’instrument en question est… le sifflement.

Lire la suite

La bousculade des 51èmes de Frank

Photo YouTube

                                                                                                                                                  Photo YouTube

En juillet 2012, l’hôte de ce blogue, parti à la chasse aux concerts européens de Bruuuuuce!, si ma mémoire est fidèle, m’invita en ce lieu pour que je relate quelques concerts du Festival international de jazz de cette année-là.

Par François Vézina

Se doutait-il qu’il venait de créer un monstre?

Lire la suite

Chapter and Verse: Bruce Springsteen avant le E Street Band

bruce-springsteen-chapter-verseLa carrière discographique de Bruce Springsteen, avec son E Street Band ou en solo, est amplement documentée depuis la parution l’album Greetings From Asbury Park, N.J., en janvier 1973. Sauf que la carrière de Springsteen n’a pas commencé il y a 43 ans, mais bien avant.

Par Philippe Rezzonico

Avant le E Street Band, il y a eu The Castiles et Steel Mill. La compilation Chapter and Verse, compagnon audiophile à la biographie Born To Run (Simon & Schuster) attendue mardi prochain, permet d’entendre le jeune Bruce et ses premiers compagnons de route dès leurs débuts, il y a 50 ans cette année.

Lire la suite

Live at the Hollywood Bowl : l’album des Beatles de notre génération

beatles_live_at_the_hollywood_bowl-nouvelleLes gens de ma génération ont commencé à écouter la musique des Beatles au milieu des années 1970, au moment où le groupe avait déjà tiré sa révérence. Quand on nous pose la question : «Quel est votre album préféré des Beatles?», la majorité d’entre nous – et des générations qui nous ont suivis – répond Revolver, Rubber Soul, Abbey Road, Sgt Pepper… Normal. Nous jugeons l’œuvre à posteriori, sans parti pris de nostalgie.

Par Philippe Rezzonico

La perception des gens qui ont vu naître la Beatles n’est parfois pas la même. Invité à signer la préface de la première liste des 500 meilleurs albums de l’histoire parue dans l’édition magazine du Rolling Stone – avant le web, ou presque -, Steve Van Zandt, du E Street Band, avait sélectionné Meet the Beatles!, le premier disque du Fab Four paru sous étiquette Capitol, la maison-mère américaine des jeunes britanniques. Normal. Pour Van Zandt, ce disque avait été l’électrochoc de sa jeunesse.

Lire la suite

Les listes de Frank: 12 +1=2015…

Steve ColemanFidèle au poste, voici la cinquième édition des prix Vigeant (la troisième en ces lieux renommés), mon palmarès personnel de la musique jazz de la dernière année.

Par François Vézina

Détail: je dois reconnaître que mon cœur a fortement balancé entre deux candidats pour le titre de l’album de l’année…

Lire la suite

Minuit: l’heure du moine

Thelonious Monk/Wikipedia

Thelonious Monk/Wikipedia

Il y a des dates qui comptent plus que d’autres dans l’histoire de la musique. Le 21 novembre 1947, par exemple.

Par François Vézina

Alors que les Américains et les Russes entreprennent leur danse martiale au bord du gouffre, un jeune pianiste de 30 ans s’installe dans le studio WOR, à New York. Il participe à sa troisième session d’enregistrement pour la toute jeune étiquette Blue Note. L’homme a apporté avec lui sans doute sa plus remarquable partition. Sa jadéite à lui.

Cet orfèvre,déjà créateur de quelques magnifiques bijoux, se nomme Thelonious Sphere Monk. Son quintette va, dans quelques instants, enregistrer Round Midnight. Trois minutes et neuf secondes de pur bonheur.

Lire la suite