Madonna au Super Bowl

Le réseau américain NBC a confirmé dimanche soir ce qui était une rumeur digne d’un secret de polichinelle depuis des semaines : Madonna offrira le spectacle de la demie du XLVIe Super Bowl, le 5 février prochain, à Indianapolis.

Par Philippe Rezzonico

L’animateur Bob Costas en a fait l’annonce grand public à l’entracte du match entre les Saints de La Nouvelle-Orléans et les Lions de Detroit. Ça tombait bien, l’affrontement n’était pas des plus palpitants à ce moment.

Peu importe l’identité des équipes qui participeront à la grande classique l’an prochain, NBC s’assure d’une fichue de belle côte d’écoute pour son spectacle traditionnel qui a mis en vedette les Rolling Stones, U2, Prince, Bruce Springsteen, Paul McCartney, Aerosmith, Black Eyed Peas et consorts au cours des dernières années.

Le réseau et la NFL prennent-ils toutefois un risque en offrant une vitrine planétaire instantanée à la madone? Au cours des ans, Madonna n’a pas été la moins controversée des artistes.

Elle n’a pas reçu d’invitation de la NFL après la parution de son disque Erotica, durant les années 1990. Ni après qu’elle eut échangé en direct à la télévision des baisers avec Britney Spears et Christina Aguilera au gala de remise des prix MTV, en 2003.

Et la NFL ne souhaite sûrement pas quelque chose du calibre du « problème vestimentaire » de Janet Jackson, en 2004.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=jW97CWfeWdY]

Lors des premières rumeurs de la participation de Madonna il y a quelques semaines, on entendait dire que l’artiste interpréterait cinq chansons, incluant le premier extrait de son prochain disque à venir.

C’est le maximum de chansons – courtes – que l’on peut grouper dans cette performance qui dure toujours précisément 13 minutes, en raison du temps qu’il faut pour installer et démonter la scène éphémère durant la pause.

Les commentaires sont fermés.