Brad, Bach et Beatles

Brad MelhdauUn artiste et son piano à la Maison symphonique. Telle était la mise en scène, vendredi soir, pour le retour de Brad Mehldau à Montréal, lors d’un concert du Festival international de jazz à l’année. Une mise en scène déjà vue et vécue à maintes reprises, notamment au Gesù en 2000, 2008 et 2011, ainsi qu’à cette même Maison symphonique, il y a deux ans.

Par Philippe Rezzonico

En toute franchise, un tel exercice sans filet s’avère d’ordinaire plus convaincant dans une salle intimiste comme le Gesù, plutôt que dans une IMMENSE salle comme la Maison symphonique, qui paraît encore plus vaste quand les spectateurs sont moins nombreux que lors d’une prestation durant le FIJM.

Lire la suite

FIJM 2014: le bilan de Rue Rezzonico

Verdine White, Ralph Johnson et Philip Bailey, de Earth Wind & Fire. Photo courtoisie FIJM/Denis Alix

Un 35e anniversaire, par définition, c’est copieux. Et lorsqu’il s’agit du Festival international de jazz de Montréal, cela se conjugue par des tas de spectacles en salles et une multitude d’événements extérieurs et de grands événements.

Comme d’habitude, personne ne peut tout voir. Donc, le bilan devient obligatoirement un dérivé du parcours du journaliste. Mais comme il y en avait vraiment beaucoup à voir et qu’il nous manque toujours de temps – et d’heures de sommeil – voici ce que l’on pourrait nommer un bilan complémentaire avec survol.

Lire la suite

FIJM 2014, l’album du jour (7) : le droit au rêve

Brad Mehldau et son comparse Mark Guigliana revendiquent haut et fort le droit au rêve. Pour les puristes, l’aventure tourne au cauchemar.

Par François Vézina

Le pianiste au goût éclectique s’est associé au batteur téméraire, as du drumn’bass, pour former Mehliana. Le duo présente son concert à l’Astral, mercredi soir, le 2 juillet. (*)

Lire la suite

Le Top 50 de Frank (9): l’art du trio, fin 20e siècle

Il y a quelques années, j’avais, par le goût du jeu des listes, dressé le palmarès de mes 100 pièces de jazz préférées. Trois d’entre elles figurent sur cet album marqué par l’irréductible beauté des thèmes et de la formidable cohésion du jeu des trois musiciens.

Par François Vézina

Belle coïncidence, ces trois pièces résument à elle seules le troisième chapitre – le plus beau de tous – de la passionnante série Art of the Trio, elle-même un intéressant miroir de la carrière de Brad Mehldau. On y entend un savoureux cocktail d’œuvres inédites, de standards sublimés et de relectures originales de chansons issues de la musique pop contemporaine.

Lire la suite

Harper, Mehldau, Cooder, Stern: la deuxième vague du 35e FIJM

Ben Harper et Charlie Musselwhite. Photo courtoisie FIJM

Ben Harper avec Charlie Musselwhite, Brad Mehldau tout seul au piano, les Chieftains avec Ry Cooder, Marcus Miller, Stacey Kent, Mike Stern avec le band de Bill Evans, le quintette de Kenny Garrett et la 6e présentation de la bataille des Big Bands avec le Glenn Miller Orchestra et le Tommy Dorsey Orchestra. J’en oublie? Normal.

Par Philippe Rezzonico

Normal, car ce sont quelques-uns des grands noms qui s’ajoutent à la programmation du 35e Festival international de jazz de Montréal qui prend forme et qui devrait être gigantesque, comme c’est le cas lors des années charnières.

Lire la suite