Heavy Montréal (jour 2) : le karaoké de Limp Bizkit à la rescousse

Fred Durst en forme, en voix et en gros mots. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Fred Durst en forme, en voix et en gros mots. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Lorsque Avenged Sevenfold a déclaré forfait pour Heavy Montréal, les organisateurs se sont tournés vers Limp Bizkit qui n’avait pas fait escale en ville depuis 15 ans. Dans les faits, evenko a invité la bande à Fred Durst… et son karaoké.

Par Philippe Rezzonico

Cela a commencé ainsi avant même que ça commence, au fond, avec la piste son de Purple Rain et la voix de Prince. Puis, vêtu de gants rouges, d’un chandail vintage de Bo Jackson période Raiders de Los Angeles, d’un bas de pyjama et d’un chapeau d’armée ou de pêche, c’est selon, Durst a enchaîné avec My Generation, qui n’est pas celle des Who.

Lire la suite

Heavy Montréal (jour 1) : Après Marilyn Manson, le déluge!

Marilyn Manson s'est présenté à Montréal et n'a pas déçu. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

Marilyn Manson s’est présenté à Montréal et n’a pas déçu. Photo courtoisie evenko-Tim Snow

« Après moi, le déluge! », déclarait souvent le roi Louis XV au 18e siècle, modifiant quelque peu les mots de sa maîtresse, Madame de Pompadour (« Après nous, le déluge »). Après Marilyn Manson, le déluge, pourrait-on dire ce matin, au lendemain de la première journée du festival Heavy Montréal en 2018. Comme quoi, d’un siècle à un autre, rien ne se perd, rien ne se crée.

Par Philippe Rezzonico

Remarquez que la présence de Manson était loin d’être acquise, samedi, quelques jours après son forfait pour cause maladie à Toronto. Viendra? Viendra pas? La question était récurrente sur le site de l’Île Notre-Dame, décidément bien trop grand pour ce festival.

Lire la suite

Heavy Montréal, jour 2 : Ne jamais présumer de rien

Iggy Pop, toujours le feu. Photo courtoisie Evenko/Tim Snow

Ce qu’il y a de merveilleux durant un festival, c’est que l’on ne peut jamais complètement présumer de ce qui nous attend, et ce, peu importe la notoriété – ou l’absence de… – des artistes ou groupes présents.

Par Philippe Rezzonico

C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles on va toujours avec assiduité aux différents festivals de Montréal. On ne sait jamais quelle surprise – bonne ou mauvaise – nous attend.

Lire la suite

Heavy Montreal 2014 : de bruit, de fureur et de succès

James Hetfield et ses collègues de Metallica ont mis le feu. Photo courtoisie evenko/Tim Snow

Metallica était en train de livrer For Whom the Bells Tolls, samedi soir, quand je me suis retourné pour voir l’ensemble du site du festival Heavy Montréal. À perte de vue, on voyait des spectateurs. Pas un pouce de libre. Nulle part. Pas moins de 45 000 spectateurs étaient rassemblés en un seul et même endroit pour le summum de cette messe métalloïde qui aura finalement duré deux jours.

Par Philippe Rezzonico

Heavy Montréal aura enregistré 75 000 entrées samedi et dimanche, pulvérisant du double le record de Heavy MTL dont la première présentation avait eu lieu en 2008. Outre diverses prestations homériques et un succès tant critique que populaire, plusieurs éléments fournissent des pistes de réponses sur ce que devra être ce festival dans les prochaines années afin qu’il poursuive sur sa lancée afin de s’imposer comme l’incontournable qu’est devenu Osheaga.

Lire la suite

FIJM et Heavy Montréal : Diana, Metallica, Jarrett, Slayer, McFerrin et Offspring afin d’oublier l’hiver

Metallica pour un soir seulement en Amérique...et c'est à Montréal. Photo courtoisie Heavy Montréal.

Il faut admettre. Quand on en a plein le dos de l’hiver interminable, il y a toujours un festival près de chez nous qui met de la lumière dans notre vie. Vous voulez voir sur scène Diana Ross, Metallica, Keith Jarrett, The Offspring, Rufus, Bobby McFerrin?

Par Philippe Rezzonico

Vous allez avoir droit à tout ça cet été lors de la 35e édition du Festival international de jazz de Montréal et du festival Heavy Montréal, très légèrement rebaptisé pour sa 6e présentation.

Lire la suite