King Crimson : ode à la musique et à la liberté

King Crimson: une formidable machine musicale doublée d'une cohésion exceptionnelle

King Crimson: une formidable machine musicale doublée d’une cohésion exceptionnelle

Près de 2000 personnes se sont pointées au théâtre St-Denis, lundi soir, au premier de deux spectacles de King Crimson à Montréal. Pas beaucoup plus de spectateurs, finalement, que ceux qui se sont présentés au Bataclan, vendredi soir à Paris.

Par Philippe Rezzonico

Le collectif à géométrie variable de Robert Fripp présent à Montréal et le groupe américain Eagles of Death Metal qui était en tête d’affiche au Bataclan ont peu en commun, musicalement parlant. Et leur public moyen provient de générations distinctes. Mais les milliers de spectateurs présents dans les deux salles séparées de quelque 6000 kilomètres partagent des valeurs universelles liées à la musique.

Lire la suite

Trente moments pour 30 ans

Trente moments en 30 ans, où vibrer au son de la musique. Photo Marc Tabouret.

Le 7 janvier 2016 coïncidera avec le 30e anniversaire de la parution du premier texte journalistique professionnel rémunéré de l’auteur de ces lignes. Enfin… Journalistique, parce que publié dans un journal. Professionnel, quoique, avec seulement trois jours de métier… Et rémunéré, bien sûr, au tarif de pigiste d’un hebdomadaire des années 1980. Mais bon. Il faut un avant et un après : la ligne de démarcation, elle est là.

Par Philippe Rezzonico

La signature du type avec le nom de famille italien au double « z » parue dans l’Hebdo de Laval allait ensuite être reproduite des milliers de fois dans trois hebdomadaires, autant de sites web, deux quotidiens montréalais et tous les autres au Québec par le biais d’une agence de presse. Sans compter les collaborations à la télévision et à la radio. Faste, tout ça. Célébrons.

Lire la suite

Les listes de Frank : on tourne!

Don Cheadle a finalement pu entreprendre, le mois dernier, le tournage de la biographie filmée consacrée au grand Miles Davis. L’acteur a dû solliciter le public pour financer son projet, les studios, ces grands amnésiques, se fichant de l’apport du musicien à la culture américaine.

Par François Vézina

Pendant ce temps, la biographie consacrée à Louis Armstrong mettant à l’affiche Forest Whitaker – et annoncée depuis 2008 – demeure dans les limbes (on n’en fait même pas mention dans la page de l’acteur sur Internet Movie Database).

Hollywood n’en a cure du jazz!

Et ça ne date pas d’hier.

Lire la suite

Rue Rezzonico: 725 000 fois merci

Le 22 septembre 2011, le blogue sur lequel vous vous trouvez présentement apparaissait dans le cyberespace avec la critique du spectacle d’Arcade Fire présenté la veille au Métropolis. Un an, déjà…  C’est fou comme le temps passe vite. D’autant plus vrai quand on fait ce qu’on aime.

C’était ça, la motivation première : continuer à couvrir la scène artistique comme c’était le cas depuis plus de 25 ans. Il y avait aussi le désir d’écrire. Rien à voir avec le réel talent des écrivains, entendons-nous, mais quand même. Écrire, ça demeure une forme de dépendance pour les journalistes, heureusement, pas trop nocive…

Lire la suite

Eve Cournoyer: 1969-2012

Eve Cournoyer. Photo d'archives. Courtoisie Alain Décarie.

« Y’a pas de mots pour l’insupportable détresse de l’être humain. Amour pour Eve Cournoyer qui n’a finalement pas vu la lumière ». Ces mots, de Mara Tremblay, ont été transmis sur son compte Twitter, dimanche, après avoir parlé à des proches de l’auteur compositeur et interprète, confirmant le décès de cette dernière.

Par Philippe Rezzonico

L’onde de choc s’était amorcée sur les réseaux sociaux plus tôt. Onde d’autant plus sidérante que Eve Cournoyer, âgée de 43 ans, avait lancé son quatrième album, Le Labeur de la fleur, la semaine dernière.

Lire la suite

En musique, la valeur n’attend pas le nombre des années

Il s’est dit et écrit bien des choses la semaine dernière, quand le leader étudiant Léo Bureau-Blouin a annoncé sa décision de briguer les suffrages de la prochaine élection provinciale sous la bannière du Parti québécois dans la circonscription de Laval-des-Rapides. Je laisse le soin à d’autres de commenter l’aspect politique de la chose.

Par Philippe Rezzonico

En revanche, il importe de revenir sur le commentaire le plus souvent entendu en regard de cette annonce, tant de la part de commentateurs crédibles et chevronnés que d’insupportables représentants de médias poubelles : le fait que le candidat Bureau-Blouin soit trop jeune.

Du tout… Dans toutes les sphères d’activités, la valeur n’attend pas le nombre des années. Surtout pas dans le milieu de la musique.

Lire la suite

Musique: le pouvoir infini de la télévision

Vous connaissez sûrement ce slogan publicitaire d’un câblodistributeur bien connu : le pouvoir infini du câble. Cette semaine, l’univers de la musique pourrait pratiquement se résumer ainsi : le pouvoir infini de la télévision. Et rien ne l’illustre mieux que les événements liés au retour de Johnny Hallyday au Québec.

Par Philippe Rezzonico

Johnny Hallyday. « Djeunnnyyyyy !! », comme hurlent ses fans français. Dieu incontesté de l’Hexagone depuis cinq décennies, Johnny a longtemps fait figure de ringard ou de has been auprès de la population du Québec. Pourtant, cette semaine, Hallyday est également l’idole des jeunes et des moins jeunes face au public québécois. Tout ça à la suite d’une présence à la populaire émission Star Académie.

Lire la suite