Bilan spectacles 2013 (1): l’inespéré carré d’as et le formidable joker

The Zombies à Montréal, près de 48 ans après leur passage au Forum en 1965. Photo courtoisie Montréal en lumière/Victor Diaz-Lamich

Peu importe le nombre d’années passées à faire le métier de journaliste/critique, il y a toujours un artiste ou un groupe que tu rates. C’est très souvent lié à la logistique (affectations, conflits d’horaire de festival, logistique, vacances), mais parfois, c’est la faute du groupe qui s’est dissous en raison de mésententes ou qui a tout simplement mis un terme à ses activités.

Par Philippe Rezzonico

Par le plus curieux et heureux des hasards, quatre de ces groupes et un artiste ont croisé mon chemin en 2013. Tous ont un jour ou l’autre dissous leur band et trois d’entre eux ont littéralement disparu du radar durant des décennies. J’ai écouté la musique de trois de ces groupes durant autant de décades en me disant que jamais, mais jamais au grand jamais je n’aurais la chance de les voir… avant cette année.

Lire la suite

FIJM, Jour 11: last call et abandon

The Specials: trois décennies d'attente qui en valaient la peine. Photo courtoisie FIJM

Après avoir vu 68 groupes ou artistes en performance aux FrancoFolies, au Festival folk sur le canal, au Festival international de jazz de Montréal, au Mondial Loto-Québec et même hors-festival (au Centre Bell) depuis le 7 juin, à un moment donné, il faut lâcher prise.

Par Philippe Rezzonico

Lâcher prise comme dans « ne pas prendre de notes », ne fut-ce que pour te rappeler l’une des raisons pour laquelle tu fais ce métier-là, à savoir, un amour pas mal inconditionnel de la musique. Et aussi pour te laisser porter par les derniers spectacles de ce mois absolument mémorable. C’est ce qui s’est produit dimanche, lors de cette ultime soirée au FIJM. Last call, comme on dit.

Lire la suite