Le perpétuel sentiment d’affirmation de Melissa Etheridge

Melissa Etheridge Photo site officiel

Melissa Etheridge Photo site officiel

Pas de doute, ça doit être la faute du fuseau horaire de mes vacances. Je rate le métro d’une minute, j’en attends cinq pour le suivant qui reste finalement en plan sur le quai durant cinq autres minutes avant de repartir, comme le RER A (ligne rouge) m’a fait le coup plusieurs fois à La Défense, la semaine dernière à Paris. Pour les transports en commun, Montréal ou la ville-lumière, même combat.

Par Philippe Rezzonico

Ce petit délai m’a fait arriver à 19h33 à la station Place des Arts. Pas grave, me disais-je. Melissa Etheridge ne va pas amorcer à 19h35 un spectacle où l’heure officielle sur le billet est de 19h30. Surtout qu’il n’y a pas de première partie. Euh… Oui.

Lire la suite